www.zejournal.mobi
Mardi, 31 Janv. 2023

Le Covid augmente le risque d’infections en perturbant l’équilibre de la flore intestinale, selon une étude

Auteur : Lalaina Andriamparany | Editeur : Walt | Jeudi, 01 Déc. 2022 - 21h03

Dans une nouvelle étude publiée dans Biomédecine moléculaire, les chercheurs ont révélé que le Covid-19 peut provoquer une dysbiose du microbiome intestinal. Cette nouvelle découverte pourrait apporter une amélioration dans le traitement de la maladie.

On sait que le Covid-19 peut provoquer des symptômes gastro-intestinaux. Des chercheurs ont mis en évidence l’existence d’une corrélation entre le microbiome intestinal (ou flore intestinale) et la gravité du Covid-19. Ces études ont permis de comprendre que les patients présentent des symptômes gastro-intestinaux (GI) et ils peuvent excréter le virus dans leurs selles.

À propos de l’étude

Dans une étude récente publiée dans Molecular BioMedicine, les chercheurs ont décidé de recueillir 60 échantillons fécaux de 20 patients incluant des personnes atteintes de Covid-19 grave, celles qui sont déjà rétablies et des témoins sains.

Au cours du Covid-19 aigu, les experts ont découvert que 30% des patients présentaient des symptômes gastro-intestinaux. Pourtant, à peine 5 % des  patients atteints de Covid-19 présentaient des comorbidités impliquant des troubles gastro-intestinaux. La majorité souffrait de certaines comorbidités comme le diabète (35%), l’hypertension (50%), maladie cardiovasculaire(35%). Notons que 10% des témoins, 60% des patients atteints du Covid-19 et 20% des personnes déjà rétablies ont pris des antibiotiques.

Les résultats

À travers cette étude, les chercheurs ont pu identifier 55 espèces bactériennes qui différaient significativement entre les patients, les témoins non infectés et les personnes déjà guéries.  Ils ont aussi constaté une corrélation entre l’utilisation d’antibiotiques et la richesse en espèces chez les malades du Covid-19.

En somme, cette étude a révélé que le Covid-19 grave peut générer une dysbiose du microbiote intestinal. Il peut aussi réduire, voire même épuiser, les bactéries commensales et l’utilisation d’antibiotiques ne fait que renforcer ce phénomène. Grâce à cette étude, on pourrait penser au développement de probiotiques pour traiter le Covid-19.


Cela peut vous intéresser

Commentaires

Envoyer votre commentaire avec :



Fermé

Recherche
Vous aimez notre site ?
(230 K)
Derniers Articles
Articles les plus lus
Loading...
Loading...
Loading...

Abonné par e-mail

Recevez notre newsletter, nous l'envoyons à votre email

  


Fermé