www.zejournal.mobi
Mardi, 07 Févr. 2023

Incroyable, l’Allemagne écartée de l’enquête sur le sabotage de Nord Stream ! Le caniche Allemand…

Auteur : Bruno Bertez | Editeur : Walt | Lundi, 17 Oct. 2022 - 11h21

La Suède a rejeté le projet de créer une équipe d’enquête conjointe officielle avec le Danemark et l’Allemagne pour enquêter sur les récentes ruptures des pipelines Nord Stream 1 et 2, a déclaré un procureur suédois enquêtant sur les fuites.

Mats Ljungqvist, le procureur impliqué dans l’enquête pénale suédoise sur les fuites du Nord Stream dans la zone économique suédoise, a déclaré que la Suède coopérait déjà avec le Danemark et l’Allemagne sur la question.

Il a déclaré que la Suède avait rejeté la proposition d’une équipe d’enquête conjointe (ECE) de l’agence de coopération judiciaire Eurojust, car une telle enquête conjointe inclurait des accords juridiques en vertu desquels la Suède devrait partager les informations de sa propre enquête qu’elle jugeait confidentielles.

« C’est parce qu’il y a des informations dans notre enquête qui sont soumises à la confidentialité directement liée à la sécurité nationale », a déclaré Ljungqvist à Reuters.

Il a fait ce commentaire après un article paru vendredi dans l’hebdomadaire allemand Der Spiegel selon lequel la Suède avait rejeté les projets d’enquête conjointe avec le Danemark et l’Allemagne, citant des sources de sécurité allemandes.

La caniche Allemand continue de donner la papatte ! Il a besoin des swaps en dollars de la Fed pour éviter la révulsion de la Deutsche Bank : L’Allemagne ne peut redevenir un pays souverain que si elle entame un colossal mouvement désintrication bancaire.

Hmm. Le chat est sorti du sac : Les États-Unis ne veulent pas que l’Allemagne sache ce que la Suède sait sur l’explosion du Nord Stream, car cela n’aiderait pas les relations américano-allemandes ! Si vous avez un allié comme les États-Unis, vous n’avez pas besoin d’ennemis. Le berger allemand se comporte comme un caniche !

Ce n’était donc pas la Russie

Cela signifie que ce n’était pas la Russie. Il est trop dangereux pour le gouvernement allemand de nommer l’auteur du sabotage : les États-Unis. La démocratie en Occident…

Sahra Wagenknecht, politicienne de l’opposition au Parlement allemand, a demandé au gouvernement allemand des informations sur l’attaque des pipelines Nord Stream, et elle a obtenu cette réponse :

« Pour des raisons de bien-être de l’État » aucune autre information ne sera fournie.

« Après un examen attentif, le gouvernement fédéral est arrivé à la conclusion que des informations supplémentaires ne peuvent pas être fournies – même sous forme classifiée – pour des raisons de bien-être de l’État ».

La raison en est la « règle de la tierce partie » pour la coopération internationale des services de renseignement.

Selon cette règle, l’échange international des informations est soumis à des exigences de secret particulièrement strictes. « Les informations demandées portent donc atteinte à des intérêts de confidentialité qui ont tellement besoin d’être protégés que le bien-être de l’État l’emporte sur le droit parlementaire à l’information. Le droit des députés de poser des questions doit exceptionnellement s’effacer devant l’intérêt de confidentialité du gouvernement fédéral ».

En langage clair : il y a probablement des conclusions que les membres du Bundestag ne sont pas autorisés à entendre.

Pour cette raison, le gouvernement allemand ne répond pas à la question de Wagenknecht « quels navires et troupes de l’OTAN » se trouvaient dans les zones où les dommages se sont produits depuis la suspension de l’approvisionnement en gaz par Nord Stream 1, et quels navires et troupes russes ont été aperçus pendant cette période.

Cette réponse, également, « impliquerait la divulgation d’informations qui auraient un impact particulier sur le bien-être de l’État », écrit le ministère fédéral des Affaires étrangères. Par conséquent, il est également hors de question de classer et de déposer les informations demandées, « car même le risque même faible de divulgation ne peut être accepté » (1).

Note:

(1)) https://www.berliner-zeitung.de/exklusiv-nord-stream-explosionen-ostsee-linke-politikerin-sahra-wagenknecht-bundesregierung-verweigert-informationen-zu-pipeline-anschlaegen


- Source : Bruno Bertez

Cela peut vous intéresser

Commentaires

Envoyer votre commentaire avec :



Fermé

Recherche
Vous aimez notre site ?
(230 K)
Derniers Articles
Articles les plus lus
Loading...
Loading...
Loading...

Abonné par e-mail

Recevez notre newsletter, nous l'envoyons à votre email

  


Fermé