www.zejournal.mobi
Jeudi, 01 Déc. 2022

Les États-Unis ont importé pour plus de 6 milliards de dollars de marchandises de la Russie depuis l’invasion de l’Ukraine

Auteur : Kyle Anzalone et Will Porter | Editeur : Walt | Mardi, 30 Août 2022 - 14h56

En réponse à l’attaque de la Russie contre l’Ukraine, le président américain Joe Biden a juré d’isoler et de « paralyser » l’économie russe. Cependant, Moscou a été en mesure de maintenir sa force économique, en partie en exportant plus d’un milliard de dollars par mois de bois, de métaux, de nourriture et d’autres biens vers les États-Unis.

Plus de 3600 navires en provenance de Russie sont arrivés dans des ports étatsuniens depuis le 24 février, selon des statistiques citées par l’Associated Press. Bien que cela représente près de la moitié des expéditions sur la même période par rapport à l’année dernière, cela représente tout de même plus de 6 milliards de dollars d’importations.

Le nombre de produits russes entrant dans les ports étatsuniens suggère que M. Biden ne tient pas sa promesse d’isoler l’économie de Moscou. En raison des périodes dites de « liquidation » qui permettent aux entreprises de conclure des accords antérieurs, certaines des marchandises continuent d’entrer dans le pays longtemps après que la Maison Blanche ait annoncé des sanctions sur ces produits, notamment le pétrole et le gaz. Paradoxalement, d’autres importations russes, comme les engrais, sont arrivées à la demande de l’administration Biden, qui a exhorté les entreprises étatsuniennes à pallier les pénuries.

Et alors que la Maison Blanche a saisi plusieurs yachts de luxe appartenant à de riches Russes ayant des liens étroits avec le président russe Vladimir Poutine, l’AP a découvert que des entreprises américaines et européennes importent pour des millions de dollars de métal d’une société russe qui fabrique des pièces pour les avions de chasse de Moscou, ce qui met en évidence une autre anomalie étrange dans la campagne de sanctions de Biden.

Malgré la pression diplomatique de Washington, d’autres alliés américains renforcent leurs liens économiques avec la Russie. La Turquie – un membre de l’OTAN – a doublé ses importations de pétrole russe cette année.

Au cours de sa présidence, Biden a pris plusieurs mesures pour renforcer les liens avec New Delhi, les troupes étatsuniennes participant actuellement à des jeux de guerre avec l’Inde à la frontière chinoise. Mais comme Ankara, le pays a également augmenté de manière significative ses importations d’énergie en provenance de Moscou. La roupie indienne est également devenue une monnaie importante pour le commerce des diamants, permettant aux acheteurs de contourner les sanctions étatsuniennes.

Bien que la guerre économique occidentale ait eu pour but de neutraliser la puissance militaire de Moscou et de l’amener à la table des négociations, elle n’a guère eu de succès jusqu’à présent. Avec des exportations d’énergie russes qui ont dépassé les niveaux d’avant-guerre au cours des derniers mois et un rouble en hausse par rapport au dollar, l’économie russe semble s’être bien mieux comportée que la majeure partie de l’Europe depuis que les combats ont éclaté l’hiver dernier.

Traduction: Le Blog Sam la Touch

***

Jacques Baud : « L’économie russe n’est pas affaiblie, bien au contraire ! »

Jacques Baud, ancien colonel d’état-major général, ex-membre du renseignement stratégique suisse, spécialiste des pays de l’Est, a fait de nombreuses missions pour l’ONU et l’OTAN.

Auteur de « Opération Z » aux Éditions Max Milo.

« Les Américains, pour différentes raisons, veulent exclure la Russie de la communauté internationale, on parle de démembrement de la Russie ou plus exactement de décolonisation de la Russie ».

Source : YouTube/Sud Radio


Cela peut vous intéresser

Commentaires

Envoyer votre commentaire avec :



Fermé

Recherche
Vous aimez notre site ?
(230 K)
Derniers Articles
Articles les plus lus
Loading...
Loading...
Loading...

Abonné par e-mail

Recevez notre newsletter, nous l'envoyons à votre email

  


Fermé