www.zejournal.mobi
Mardi, 31 Janv. 2023

Après avoir témoigné au Sénat sur les effets des vaccins covid, le Dr Amine Umlil est convoqué pour mesure disciplinaire

Auteur : Le Média en 4-4-2 | Editeur : Walt | Lundi, 22 Août 2022 - 18h31

Vous avez pu assister à l’audition du Dr Amine Umlil, pharmacien et responsable de la pharmacovigilance de l’hôpital de Cholet, devant le Sénat sur les « Effets indésirables des vaccins contre la Covid-19 et système de pharmacovigilance français ». La vidéo est là.

Quand on n’a plus besoin de vous, on vous jette

Après avoir témoigné à l’Assemblée le 8 avril et le 24 mai 2022 et au Sénat, le Dr Amine Umlil part en vacances. En son absence, une lettre recommandée lui est envoyée le 20 juillet. Et ce n’est pas pour le remercier de son expertise. Cette lettre que Eve Parier, directrice générale du CNG (Centre national de gestion des praticiens hospitaliers et des personnels de direction de la fonction publique hospitalière), s’est empressée d’envoyer avant la fin de ses fonctions, l’informe sèchement d’une procédure disciplinaire à son encontre. Il lui est reproché d’avoir diffusé auprès du public et dans le cadre de ses fonctions, non pas des informations inexactes sur les vaccins contre la Covid-19 mais, des informations qui « vont à l’encontre » de la communication institutionnelle. À part ça, aucun fait précis, aucun argument juridique, rien de rien, juste une appréciation d’ordre général. De plus, le CNG n’a pas jugé utile de recueillir, préalablement et de façon contradictoire, ses observations avant de prendre cette décision.

À quoi sert le CNG ?

Au Média en 4-4-2, on connaît le Dr Amine Umlil pour lequel nous avons le plus grand respect. En revanche, nous ne connaissions pas le CNG. Les avis Google nous en ont donné une idée :

• « Pénurie de médecins actuellement en France ??? J’attends depuis novembre 2021 mon autorisation d’exercice, je suis médecin et mes diplômes ont été reconnus par un pays de l’UE. Je n’ai aucune nouvelle. Situation très difficile pour mes proches et moi. »

• « L’absurdité administrative poussée à son paroxysme ! »

• « Une honte pour une telle administration censée assurer la gestion du personnel hospitalier, soignants et administratif. Un dossier déposé auprès de la cellule des autorisations d’exercices: délais non respectés, personnel administratif méprisant, sourd, voire assumant une opacité sans nom sur l’instruction des dossiers. Tout est fait afin de dérouter les demandeurs, avec des motifs fallacieux d’irrecevabilité. Du jamais vu auprès d’autres administrations en Europe. Deux ans après le dépôt de dossier pour obtenir un refus. C’est grave, très grave. »

• « Centre de gestion fictif ? 3 semaines d’appels téléphonique et de relances par email, aucune réponse. Y’en a qui travaillent là dedans ? Ou bien c’est juste une vitrine ? Mise à jour : cela fait maintenant plus d’un mois, j’ai continué de relancer par mail et d’essayer d’appeler par téléphone et toujours aucune réponse. Absolument scandaleux ».

Le Dr Amine Umlil accuse…

Placé sous l’autorité du ministre des solidarités et de la santé, Olivier Véran, puis François Braun, le CNG ne servirait-il qu’à régler des comptes politiques ? Amine Umlil répond et ses analyses vont bien au-delà de cet événement particulier. Vous pouvez donc lire son exposé là.

Lire aussi: Vaccins contre la Covid-19. L’OPECST (Sénat – Assemblée nationale) révèle le caractère déviant de la communication des « autorités sanitaires et politiques » : celles-ci engagent « une procédure disciplinaire » à mon encontre (CTIAP Cholet)


- Source : Le Média en 4-4-2

Cela peut vous intéresser

Commentaires

Envoyer votre commentaire avec :



Fermé

Recherche
Vous aimez notre site ?
(230 K)
Derniers Articles
Articles les plus lus
Loading...
Loading...
Loading...

Abonné par e-mail

Recevez notre newsletter, nous l'envoyons à votre email

  


Fermé