www.zejournal.mobi
Dimanche, 14 Août 2022

Le FEM de Klaus Schwab en 2020 : Les humains sont désormais des « animaux piratables » et seront « réingénierisés »

Auteur : ASR | Editeur : Walt | Mardi, 05 Avr. 2022 - 11h18

Les humains sont désormais des « animaux piratables », selon un conseiller de Klaus Schwab, qui a lancé un avertissement effrayant : les humains ne possèdent plus de « libre arbitre » et vont être « remodelés » par Bill Gates.

Le Dr Yuval Noah Harari, contributeur officiel du FEM, a été enregistré en train de prononcer un discours dans lequel il explique ce que Klaus Schwab veut dire lorsqu’il affirme que « c’est vous qui êtes changé ».

Selon le Dr Harari, Schwab fait référence à l’humanité et à l’évolution soudaine que les élites réservent au reste d’entre nous. « Par le passé, de nombreux tyrans et gouvernements ont voulu [pirater des millions de personnes], mais personne ne comprenait assez bien la biologie », déclare Harari au début de la vidéo.

« Et personne n’avait assez de puissance de calcul et de données pour pirater des millions de personnes. Ni la Gestapo ni le KGB ne pouvaient le faire. Mais bientôt, au moins certaines entreprises et certains gouvernements seront en mesure de pirater systématiquement toutes les personnes », poursuit-il, avant de lâcher une menace effrayante :

« Nous, les humains, devrions nous habituer à l’idée que nous ne sommes plus des âmes mystérieuses. Nous sommes désormais des animaux piratables ».

Regardez :

Mais selon le Dr Harari, cette fusion de la vie humaine avec la technologie ne profitera pas à l’homme ou à la femme moyen pour qu’il ou elle puisse améliorer son propre avenir, mais qu’une poignée d’« élites » ne se contentera pas de « construire des dictatures numériques » pour elles-mêmes, mais « gagnera le pouvoir de réingénier l’avenir de la vie elle-même. Parce qu’une fois que vous pouvez pirater quelque chose, vous pouvez généralement aussi le concevoir ».

Si les élites parviennent à réorganiser l’humanité, il faudra décider si les données de notre ADN, de notre cerveau, de notre corps et de notre vie « m’appartiennent, ou appartiennent à une société, ou au gouvernement, ou, peut-être, à la collectivité humaine ».

Bien sûr, Bill Gates est impliqué.

Selon Harari, la technologie du cloud, comme la plateforme d’IBM ou celle de Gates, Microsoft, sera l’une des « forces motrices » de cette évolution.

« Les humains sont désormais des animaux piratables », déclare le Dr Harari à un autre moment de la vidéo. « Toute l’idée que les humains ont cette âme ou cet esprit, et qu’ils ont le libre arbitre, et que personne ne sait ce qui se passe en moi, donc quoi que je choisisse, que ce soit aux élections ou au supermarché, c’est mon libre arbitre, c’est fini ».

« Le libre arbitre, c’est fini », souligne-t-il.

« Aujourd’hui, nous avons la technologie pour pirater les êtres humains à grande échelle », poursuit Harari, qui ajoute : « Tout est numérisé. Tout est surveillé ».

« En cette période de crise, vous devez suivre la science », soutient le Dr Harari. « On dit souvent qu’il ne faut jamais laisser une bonne crise se perdre, parce qu’une crise [COVID] est l’occasion de faire aussi de bonnes réformes qu’en temps normal les gens n’accepteront jamais. Mais en temps de crise, vous voyez que nous n’avons aucune chance, alors faisons-le ».

***

Prendre le contrôle de l’humain, l’ultime objectif

par Liliane Held-Khawam.

Le totalitarisme du WEF en question.

Je vous invite à écouter cette vidéo qui cherche à diffuser les dangers que représente l’équipe de Davos. Cet homme plein d’humour est incroyablement précis dans les informations qu’il diffuse. Vous pouvez activer le traducteur sur Youtube.


Extrait traduit:

Le Conseil fédéral a bien voulu offrir au World Economic Forum le statut d’organisation internationale.

• https://lilianeheldkhawam.com/2022/03/20/la-suisse-a-offert-a-klaus-schwab-le-statut-dorganisation-internationale

Or des représentants de cette fondation lobbyiste n’ont de cesse de parler de hacker le corps humain, de mettre le corps humain – intérieur et extérieur – sous surveillance permanente, s’en prendre aux religions en méprisant le Dieu de la Bible, se profiler eux-mêmes comme des individus supérieurement intelligents voués à devenir des dieux, de promettre que l’humain ne possèdera plus rien, etc. etc. etc.

À un moment donné, la question suivante doit se poser : Que fait la police ? Sont-ils de simples illuminés qui parlent sans conséquences sur la sécurité publique ? Ou sont-ils soutenus par des puissances qui leur permettraient de réaliser un projet qui semble tous les jours plus inquiétant ?

De mon point de vue, je trouve que leurs propos sont moins problématiques que le fait que la police/justice ne réagisse pas. Le silence des autorités qui doivent assurer la sécurité du citoyen pourrait laisser penser qu’elles approuvent la méthode.

Méthode totalitaire annoncée il y a fort longtemps par un certain Attali.


Je vous invite à découvrir ou redécouvrir la dernière publication sur la cybernétique et le totalitarisme qu’elle promeut.

• https://lilianeheldkhawam.com/2022/04/03/une-ere-ponctuee-de-lsd-a-permis-a-la-cybernetique-de-prendre-forme-dans-le-monde-de-la-bigtech

Il n’y a en effet pas 3 possibilités. Ou ce sont des farfelus inoffensifs qui auraient besoin d’aller se faire soigner, ou ils parlent en connaissance de cause, car initiés, et nous avons toutes et tous un gros problème. Chaque propos de Klaus Schwab ou de Harari rapporté depuis deux ans est une menace directe à l’intégrité corporelle de tout un chacun.

• https://lilianeheldkhawam.com/2021/02/06/qui-est-klaus-schwab-le-maitre-de-la-montagne-magique

« Une section entière de ce livre est consacrée au thème « Altérer l’être humain ». Ici, il bave sur « la capacité des nouvelles technologies à devenir littéralement une partie de nous » et évoque un avenir cyborg impliquant « de curieux mélanges de vie numérique et analogique qui redéfiniront notre nature même ».

Il écrit : « Ces technologies fonctionneront au sein de notre propre biologie et changeront notre interface avec le monde. Ils sont capables de franchir les frontières du corps et de l’esprit, d’améliorer nos capacités physiques et même d’avoir un impact durable sur la vie elle-même ».

Aucune violation ne semble aller trop loin pour Schwab, qui rêve de « micropuces implantables actives qui brisent la barrière cutanée de notre corps », de « tatouages ??intelligents », « d’informatique biologique » et « d’organismes conçus sur mesure ».

Il est ravi d’annoncer que « des capteurs, des commutateurs de mémoire et des circuits peuvent être encodés dans des bactéries intestinales humaines courantes », que « Smart Dust, des réseaux d’ordinateurs complets avec des antennes, chacune beaucoup plus petite qu’un grain de sable, peut désormais organiser eux-mêmes à l’intérieur du corps » et que « les dispositifs implantés aideront probablement aussi à communiquer des pensées normalement exprimées verbalement via un smartphone « intégré », et des pensées ou des humeurs potentiellement inexprimées en lisant les ondes cérébrales et d’autres signaux ».

La « biologie synthétique » est à l’horizon dans le monde 4IR de Schwab, donnant aux dirigeants capitalistes technocratiques du monde « la capacité de personnaliser les organismes en écrivant l’ADN ».

• https://winteroak.org.uk/2020/10/05/klaus-schwab-and-his-great-fascist-reset

Le fait que le Conseil fédéral ait accordé le statut d’Organisation internationale à ces gens, avec immunité et soutien mondial de l’ensemble du réseau des ambassades, devrait amener les députés à interpeller le Conseil fédéral.

Liliane Held-Khawam

Supplément : Version traduite en français.

source : Liliane Held-Khawam


- Source : ASR

Cela peut vous intéresser

Commentaires

Envoyer votre commentaire avec :



Fermé

Recherche
Vous aimez notre site ?
(230 K)
Derniers Articles
Articles les plus lus
Loading...
Loading...
Loading...

Abonné par e-mail

Recevez notre newsletter, nous l'envoyons à votre email

  


Fermé