www.zejournal.mobi
Lundi, 06 Déc. 2021

Des marchandises d’une valeur record de 22 milliards de dollars sont actuellement bloquées sur des porte-conteneurs au large de la Californie

Auteur : Greg Miller | Editeur : Walt | Samedi, 23 Oct. 2021 - 12h00

Il y a eu un espoir fugace que la congestion des ports de Californie du Sud ait tourné la page. Le nombre de porte-conteneurs en attente au large des côtes est passé d’un record de 73 le 19 septembre à une fourchette de 60 à 50, les taux spot transpacifiques se sont stabilisés, l’administration Biden a dévoilé ses aspirations à des opérations portuaires 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7, et les pénuries d’électricité ont freiné la production des usines chinoises.

La réalité est que la crise de la congestion portuaire en Californie du Sud va de pire en pis.

Porte-conteneurs au large de Los Angeles/Long Beach, mercredi. Carte : MarineTraffic

La durée d’attente des navires au large continue de s’allonger. Il y a tout simplement trop de navires qui arrivent avec trop de marchandises pour que les terminaux, les camions, les trains et les entrepôts puissent les gérer. Mercredi, 103 porte-conteneurs se trouvaient aux terminaux de Los Angeles/Long Beach ou attendaient au large, un record absolu.

Au large, le nombre de navires au mouillage ou en attente est à nouveau proche du record. Selon le Marine Exchange of Southern California, 70 porte-conteneurs attendaient au large de Los Angeles et de Long Beach lundi, 67 mardi et 71 mercredi (sans compter les autres cargos chargés de boîtes).

Graphique : American Shipper basé sur les données du Marine Exchange of Southern California. Données bimensuelles d’avril à novembre 2020 ; quotidiennes de décembre 2020 à aujourd’hui.

Une valeur massive de cargaisons bloquées au large

Les données de Marine Exchange montrent que les navires qui attendaient au large mardi – y compris les porte-conteneurs, les navires de marchandises diverses et les autres navires transportant des conteneurs – avaient une capacité totale de 512 843 unités équivalentes à vingt pieds. Pour mettre cela en perspective, cela représente 10 % de plus que ce que le port de Los Angeles a importé pendant tout le mois de septembre.

En supposant que les navires soient à pleine capacité, quelle est la valeur de la cargaison dans cet « entrepôt flottant » ? Le contenu de chaque boîte, et sa valeur, varient considérablement – il peut s’agir de quelques milliers de dollars ou de plusieurs centaines de milliers de dollars. Mais les statistiques du port de Los Angeles fournissent un bon guide.

La valeur douanière totale des importations conteneurisées du port de Los Angeles en 2020 était de 211,9 milliards de dollars. Étant donné que les importations ont totalisé 4 827 040 équivalent vingt pieds (EVP), cela équivaut à une moyenne de 43 899 dollars par EVP d’importation. (Plusieurs autres sources ont également estimé la valeur moyenne des cargaisons à environ 40 000 dollars par EVP).

Cela suggère que les cargaisons qui attendent actuellement au large des ports de Los Angeles et de Long Beach valent environ 22 milliards de dollars, soit à peu près l’équivalent des recettes annuelles de McDonald’s ou du PIB de l’Islande.

Des importations bloquées sur les navires depuis plus d’un mois

Les données de la plateforme Signal montrent que le temps d’attente entre le mouillage et un poste d’amarrage à Los Angeles a atteint mercredi le record historique de 13 jours, soit une augmentation de 65 % par rapport à début septembre.

Graphique : American Shipper basé sur les données de Los Angeles Signal. Remarque : la moyenne est une moyenne mobile sur 30 jours.

Mais le temps d’attente moyen ne dit pas tout. Les navires attendent dans la baie de San Pedro depuis plus du double de ce temps.

La plupart des navires qui n’ont toujours pas reçu d’affectation à un poste d’amarrage dans un terminal, malgré des temps d’attente prolongés, sont de petits navires exploités par des acteurs chinois tels que BAL Container Line, qui a fait son entrée sur le marché transpacifique pour la première fois cette année. Certains des navires bloqués dans la file d’attente ont été affrétés à des taux exorbitants, ce qui soulève la question de savoir si les affréteurs sont responsables de ces longs délais.

American Shipper a été contacté par un fabricant américain qui a plus de 100 conteneurs de marchandises bloqués à bord du Zhong Gu Jiang Su, un navire chinois. Le navire attend au large depuis plus de cinq semaines, soit depuis le 13 septembre, et n’a toujours pas obtenu d’affectation de poste d’amarrage, selon la liste d’attente principale de Marine Exchange.

Le fabricant américain, qui a réservé par l’intermédiaire d’un transitaire, s’est exprimé sous couvert d’anonymat. « Cela a un impact réel sur notre production », a-t-il déclaré, notant que les marchandises piégées sont « un élément majeur » du processus de fabrication de son entreprise.

« Nous ne pouvons obtenir aucun type d’aide ou d’escalade de la part de qui que ce soit », a-t-il ajouté. On lui a dit que l’opérateur du navire « n’avait pas négocié avec les terminaux pour obtenir un poste d’amarrage » avant son arrivée, ce qui a entraîné ce retard prolongé.

Parmi les navires liés à la Chine qui n’ont pas de poste d’amarrage et qui sont bloqués dans la file d’attente, le Martinique est celui qui attend le plus longtemps, depuis le 9 septembre. Loadstar a indiqué qu’il était affrété par Transfer, qui appartient à un prestataire logistique chinois, lui-même partiellement détenu par le géant chinois du commerce électronique Alibaba.

Le BAL Peace attend sans affectation de poste à quai depuis le 25 septembre, tout comme le S Santiago.

Selon Alphaliner, BAL affrète le S Santiago pour environ 125 000 dollars par jour. Une source industrielle a déclaré à American Shipper que le tarif était de 135 000 dollars par jour. Jusqu’à présent, ce navire a attendu – et n’a pas chargé de cargaison génératrice de revenus – pendant 26 jours consécutifs.

Traduction par Aube Digitale


Cela peut vous intéresser

Commentaires

Envoyer votre commentaire avec :



Fermé

Recherche
Vous aimez notre site ?
(230 K)
Derniers Articles
Articles les plus lus
Loading...
Loading...
Loading...

Abonné par e-mail

Recevez notre newsletter, nous l'envoyons à votre email

  


Fermé