www.zejournal.mobi
Samedi, 17 Avr. 2021

Les youtubeurs sont vraiment des putes (du Système) 3

Auteur : E&R | Editeur : Walt | Mercredi, 24 Févr. 2021 - 14h04

On connaissait déjà les animateurs du service public et les sociologues d’État, place désormais aux youtubeurs d’État ! Gabriel Attal vient en effet d’annoncer le lancement de Sans filtre, une émission diffusée une fois par mois en direct sur Twitch et YouTube dans laquelle le porte-parole du gouvernement « débriefera » le Conseil des ministres en compagnie d’ « influenceurs ».

La présentation du programme précise que l’émission aura lieu « un mercredi sur quatre, depuis un studio situé dans une annexe de l’Élysée ».

Gabriel Attal sera entouré d’une poignée d’invités, mais le plateau ne dépassera jamais les 6 personnes, conformément aux règles sanitaires en vigueur.

L’élu de Vanves (Hauts-de-Seine) promet de répondre à toutes les questions qui lui seront posées, comme il en a déjà pris l’habitude depuis plusieurs semaines sur son compte Instagram. La crise du Covid-19 et ses conséquences sur le quotidien des Français sera bien sûr évoquée, mais pas seulement : de nombreux sujets de société seront également à l’ordre du jour, comme par exemple la lutte contre les discriminations ou la protection de l’environnement.

L’annonce ne nous dit pas si Gaby (l’ami des tout petits mais surtout de deux gros lobbies) fera participer son « compagnon » Stéphane Séjourné, mais plusieurs « stars des réseaux sociaux » sont déjà confirmées.

« Ce rendez-vous régulier de débats qui a pour but de répondre aux interrogations des jeunes sur la crise sanitaire » verra donc apparaître :

- EnjoyPhoenix : de son vrai nom Marie Lopez, la youtubeuse-blogueuse-entrepreneuse, « spécialisée en mode, beauté et style de vie » n’en est pas à son coup d’essai en termes de propagande politique, puisqu’elle a notamment participé à une campagne de promotion de la vaccination de masse pour le compte de GAVI et de la fondation Bill-et-Melinda-Gates en avril 2020. Expatriée en Belgique, la jeune femme-sandwich 2.0 de 25 ans affirme ne pas être rémunérée par le gouvernement pour cette mission, qu’elle vit certainement comme un acte citoyen... Dépassée depuis longtemps dans le YouTube Beauty Game, l’arriviste Lopez a bien compris qu’elle devait désormais se renouveler (« mûrir ») pour survivre : « en février dernier, l’ex-youtubeuse beauté, qui fait de plus en plus de place sur sa chaîne aux sujets sur l’écologie, avait déjà publié une vidéo durant laquelle elle suivait pendant vingt-quatre heures l’ex-secrétaire d’État auprès du ministre de la Transition écologique, Brune Poirson ».

- Paola Locatelli : « repérée » à 13 ans par l’ex-mannequin américaine Tyra Banks, celle que les médias people présentent comme « la petite protégée de Rihanna » est aujourd’hui âgée de 16 ans et « travaille » avec des marques comme Calvin Klein ou Nina Ricci. Prise en main par l’agence de Ruben Cohen (voir la vidéo ci-dessous), la lycéenne d’origine capverdienne (pour ce que l’on en sait) qui se revendique de Black Lives Matter met donc un pied (avec du vernis bien sûr) en politique avec cette « action ». 

- Just Riadh : né en Algérie, Riadh Belaïche est un « humoriste, acteur, influenceur et vidéaste » de 22 ans. Devenu une vedette des réseaux sociaux grâce à ses sketchs sur Instagram, celui dont les modèles sont « Jamel Debbouze, Malik Bentalha ou encore Mister V » a rencontré Gabriel Attal le 1er octobre 2020 sur le plateau de Cyril Hanouna. La nouvelle égérie de Dior (il a été introduit dans le milieu de la mode par l’ancien militant d’Act Up-Paris Loïc Prigent) a alors accepté de faire l’intermédiaire entre sa « communauté » et le gouvernement. Just Riadh avait déjà été « pris en main » par le média macronien Brut en 2018 « pour une action humanitaire au Bangladesh avec la Love Army qui vient en aide aux Rohingyas ayant fui la répression en Birmanie ».

Outre ces trois « influenceurs », sont pressentis Léna Situations (Léna Mahfouf, la youtubeuse-blogueuse qui a vendu 250 000 exemplaires de son « livre de développement personnel » intitulé Toujours plus) et le youtubeur-fitness Tibo InShape (Thibaud Delapart), un habitué de la « communication institutionnelle » (il a déjà été « mobilisé » par le gouvernement à de nombreuses reprises pour faire la promotion de l’armée, de la marine nationale, de la police, de l’administration pénitentiaire ou encore du service national universel...).

Et comment ne pas mentionner les innommables et très communautaires Mcfly & Carlito, de leurs vrais noms David Salomon Coscas et Raphaël Carlier (oui, c’est bien le fils de Guy Carlier), qui viennent de collaborer avec Emmanuel Macron en relevant son « défi » : faire une vidéo de promotion des gestes barrière et atteindre les 10 millions de vues (sans acheter les vues bien sûr).

Attention : l’écœurement arrive vite

On constatera la présence discrète car masquée (probablement honteuse, mais 10 millions de vues ça ne se refuse pas) de Franjo qui collabore (le mot est ici parfaitement adapté) au clip gouvernemental, alors qu’il ne cesse de produire sur sa chaîne des vidéos-sketches covid-critiques.

Bref, la propagande au service du Nouvel Ordre mondial s’intensifie en visant plus précisément les « jeunes », ces futurs citoyens que les nouveaux chiens de garde du système de domination dressent brutalement sous des atours cool avec pour seul mot d’ordre : obéir et consommer.

À revoir sur E&R : la conférence « Instagram, YouTube, déprime : la nouvelle culture de masse » de Pierre de Brague (2018)

(Si la vidéo ne s’affiche pas correctement, la visionner ici)

Les youtubeurs sont vraiment des putes (du Système) 1

Les youtubeurs sont vraiment des putes (du Système) 2


- Source : E&R

Cela peut vous intéresser

Commentaires

Envoyer votre commentaire avec :



Fermé

Recherche
Vous aimez notre site ?
(230 K)
Derniers Articles
Articles les plus lus
Loading...
Loading...
Loading...

Abonné par e-mail

Recevez notre newsletter, nous l'envoyons à votre email

  


Fermé