www.zejournal.mobi
Samedi, 24 Févr. 2024

Persécutions et autodafé: le cas Soral et Kontrekulture

Auteur : Egalité et Réconciliation | Editeur : Stanislas | Mercredi, 03 Juill. 2013 - 22h58

La LICRA assigne en référé Alain Soral ainsi que la SARL Culture Pour Tous (Kontre Kulture), devant le tribunal de grande instance de Bobigny, suite à la publication aux éditions Kontre Kulture de : La France juive d’Edouard Drumont (collection Les InfréKentables), Le Salut par les Juifs de Leon Bloy (collection Les InfréKentables), Le Juif international d’Henry Ford, La Controverse de Sion de Douglas Reed, Anthologie des propos contre les Juifs, le judaïsme et le sionisme de Paul-Éric Blanrue.

La LICRA estime que de nombreux passages « constituent un mode d’expression outrageant et méprisant à l’égard de l’ensemble des personnes d’origine ou de confession juive », « incitent à l’antisémitisme et au négationnisme » et « causent à l’ordre public un trouble manifestement illicite ». La LICRA souhaite leur retrait, la saisie des exemplaires déjà imprimés et leur mise au pilon dans un délai d’un mois puis pour les éditions ultérieures, expurgées des propos incriminés, l’apposition sur la première de couverture, de la mention « Livre comportant des propos injurieux et provoquant à la haine pour des raisons racistes ». La LICRA demande également la condamnation solidaire d’Alain Soral et de Kontre Kulture à la somme de 112 500 euros plus les frais de cinq avocats venus de Lyon, Nice, Paris, et Reims.

Faisant suite aux recommandations du CRIF, le harcèlement judiciaire dont est victime Alain Soral et l’association Égalité et Réconciliation s’élargit désormais à ses activités économiques.

Les ouvrages poursuivis par la LICRA sont, pour l’instant, encore disponibles sur Kontre Kulture.


Commentaires

Envoyer votre commentaire avec :



Fermé

Recherche
Vous aimez notre site ?
(230 K)
Derniers Articles
Articles les plus lus
Loading...
Loading...
Loading...