www.zejournal.mobi
Mardi, 16 Août 2022

Covid : c’est l’été, en avant vers la 7e vague médiatique !

Auteur : Jacqueline | Editeur : Walt | Jeudi, 23 Juin 2022 - 18h42

C’est bien connu, les médias s’évertuent à nous le faire comprendre : le virus est en nous. Nous sommes malades sans le savoir. Gilles Verdez nous le dit sur TPMP : il faut remettre le masque dans les transports en commun. Heureusement, Beatrice Rosen viendra relever le niveau : « Il faut arrêter la psychose, il faut que les personnes à risque se protègent si elle le souhaitent, il faut respecter le choix libre et éclairé de chacun en leur donnant une information complète et respecter selon l’individu et l’historique médical ».

Nous attendons tous la prochaine déclaration du président pour savoir s’il sera bien raisonnable de partir en vacances sans une quatrième ou cinquième dose. Le 15 mai 2022, FranceInfo annonce que 69 millions de doses de vaccin sont actuellement stockées et gardées au frais en France. Assez pour vacciner en deux mois toute la population. Mais ces stocks comptent aussi 900 000 doses bientôt périmées. On ne va pas leur laisser sur les bras ? Il faut donc les utiliser avant les départs en vacances. Et on ne compte pas les 149 millions de vaccins commandés pour l’an prochain. Les formules de ces vaccins n’ont pas évolué. Contre les nouveaux variants, leur efficacité « va diminuer mais elle reste tout à fait correcte », commente le Dr Imad Kansau, l’infectiologue qui avait cru à la possibilité d’une épidémie de choléra à Marioupol. Et pour anticiper ce risque, l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) a annoncé l’envoi de vaccins contre le choléra. Un envoi qui s’est révélé totalement inutile, mais…peut-être y avait-il des stocks de vaccins à liquider.

Macron avait déclaré le 12 juillet 2021 que nos efforts étaient couronnés de succès : nous sommes passés à 2000 contaminations par jour contre 35 000 par jour au plus haut de la crise. Plus nous vaccinerons, moins nous laisserons d’espace au virus pour se diffuser, etc.

Jetons un œil sur les graphiques de la John Hopkins University. De 334 nouveaux cas par semaine en moyenne au 23 juin 2020, en passant par 1 880 cas au 22 juin 2021, nous avons réussi à atteindre cette année 53 313 cas par semaine (voir graphiques ci-dessous).

                       

Cas covid France 22 juin 2020  Cas covid France 22 juin 2021  Cas covid France 22 juin 2022

Tous nos remerciements aux services statistiques épaulés par les déclarations du corps médical, car ce n’est pas dix fois plus, mais nous avons bien plus de 25 fois plus de cas qu’en 2021. Il serait temps de confiner, et de re-re-re-re-vacciner, car nous ne sommes plus à la 4e vague, ni même à la 5e ou 6e vague, mais à la 7e vague. Oui ! nous disons bien à la 7e vague ! Qui dit mieux ? Et surtout qu’attend le président pour nous l’annoncer ? Peut-être n’a-t-il pas fait le plein des voix favorables à l’Assemblée ? Qu’importe les spéculations politiciennes quand la santé du peuple de France est en jeu ?

Rappelons tout de même les bonnes paroles de Pujadas concernant le covid :

« J’estime que les médias, globalement, entretiennent un climat de peur. La peur fait vendre. La peur est l’alliée du commerce. Les émotions font vendre et la peur est l’émotion la plus immédiatement perceptible, celle qui suscite le plus de réactions ».

L’aveu de cette vedette (repentie ?) du showbiz médiatique est corroboré par une étude du Reuters Institute for the Study of Journalism : seulement 29 % des Français ont encore confiance dans les médias…

***

A la télé ils cherchent la CAUSALITÉ entre l'injection des poisons vaccins et l'explosion des contaminations !


- Source : Le Média en 4-4-2

Cela peut vous intéresser

Commentaires

Envoyer votre commentaire avec :



Fermé

Recherche
Vous aimez notre site ?
(230 K)
Derniers Articles
Articles les plus lus
Loading...
Loading...
Loading...

Abonné par e-mail

Recevez notre newsletter, nous l'envoyons à votre email

  


Fermé